accueil.gif

boiteoutils.gif

LES MASSETTES DE SCULPTURE 


 

Pour enlever de la matière, 3 types d'actions peuvent être envisagées : la poussée des gouges avec la main (avec le pied c'est plus dur !),la frappe du manche avec la main (élémentaire mais douloureux parfois), la frappe avec une massette.massettesLes massettes (voir photo) permettent :d'enlever le bois plus rapidement qu'avec la main, de couper les fibres nettement par contre elles laissent des traces d'outils visibles ( moins importantes si la frappe est sèche et rapide)

Pour remplir ces fonctions, les massettes possèdent les caractéristiques suivantes :

 Les massettes bois ( appelées mailloches quelquefois )massettes palissandre

On peut les acheter dans le commerce les faire tourner ou les tourner soi même. Le choix de leur bois nécessite attention : ils doivent être résilients (résistants aux chocs afin que les fibres ne se délitent pas) exemples de bois résilients par ordre décroissant, azobé, hêtre, noyer, frêne, bubinga, doussié; denses pour avoir du poids sous un volume faible exemple bubinga, gaiac (mais cette espèce est protégée) certains bois denses ex piquia amarello(photo 2) ou faux buis ne résistent pas à une frappe répétée, le Palissandre des Indes (photos 1) résiste mieux,le chêne(photo 3)semble résister mais la massette présentée ici n'a pas assez servi. Les massettes en bois sont légères et agréables au toucher évitant de se fatiguer si on travaille les bras en l'air plusieurs heures (statuaire de grande dimension), elles épargnent les manches des gouges, elles permettent des cadences de frappe élevées, elles  sont moins chères que leurs homologues métal.Un grand manche permet de varier la force de levier. Par contre une massette de ce type peut être gênante dans le cas d'un bas relief.

 

   

        eclat sur palissandre   

amarello

   massette chêne  

Photo 1

Photo 2

photo 3

                                                                                                                             

Les massettes en métal ferreux ou non : alliage de zinc (zamac) laiton bronze acier

Avantages inconvénients des massettes métal :elles ont plus de" netteté" dans la frappe ,elles résistent aux chocs répétitifs .

  1. manche en merisier éclatémassette Véritas (laiton)Les massettes laiton Véritas sont très agréables par leur poids (510 gr catalogue 494 gr réels) leur encombrement (L=15 cm, diamètre de la tête 41 mm) leur bonne tenue en main (mais attention à ne pas se taper sur les doigts lorsque la main entoure la tête, leur esthétique est tout à fait réussie. Mais quelques défauts apparaissent à l' usage : leurs manches ont tendance à se dévisser (photo ci-dessous) ce qui peut occasionner des ruptures de manche (photo à gauche) surtout qu'il est en merisier connu pour faire des éclats, le laiton se marque rapidement des empreintes de coups (mais cela lui confère une patine ancienne). Leur prix est non négligeable 44 .€ environ Malgré tout cette massette est la préférée des stagiaires (surtout des femmes qui apprécient son faible poids).                              massette démontée

massette en zamac (gaignard) 

 

acier.jpg

manche en frêne éclaté

 

 Les massettes en laméllé collé (Photo ci-dessous) et en plastique .

 massette laméllé